Sur la plage abandonnés...

Fiche d'activité mise en ligne le ven 09 avr. 2010, par Equipe Ecole et Nature
Dernière modification le ven 29 oct. 2010.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter

Thèmes

Biodiversité
Eau

Participants

Tout public
Cycle 3 (CE2-CM1-CM2)

Nombre de participants

Activité en grand groupe

Durée de l'activité

2H00

Lieu

Extérieur
(plage)

Auteur : Réseau Ecole et Nature - Collectif

Sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique, l’estran découvert par la marée descendante est un merveilleux terrain d’exploration et de jeu.

Typologie de l'activité

Approche pédagogique

multiple

Objectifs

Rencontrer et observer l'estran.

Infos pratiques

Déroulement

1 - Le mouvement des marées.

  • Faire des relevés quotidiens, en prenant des repères (sur la hauteur d’un quai, un piquet sur la plage...).
  • Mettre en valeur la fluctuation du coefficient de marée : venir tous les jours au moment de la haute mer, constater les différences. Venir tous les jours à la même heure : l’eau n’est pas toujours au même niveau. Observer le cycle supérieur à 24h, de 2 marées.

2 - L’habitat de la faune.

  • Distribuer une série de fiches représentant des animaux susceptibles d’être rencontrés sur la plage.
  • Les sélectionner, en fonction de chaque habitat (sable, roches à vue, dessous de roche, flaque...).
  • Chaque enfant ou groupe d’enfants doit retrouver l’animal dans les différents milieux de vie de basse mer.

3 - La zonation de la faune et de la flore.

  • Choisir un estran légèrement en pente pour que la zonation apparaisse plus clairement.
  • Partir du niveau de la basse mer et remonter , le long d’une ligne imaginaire jusqu’en haut de la plage.
  • Repérer, inventorier et dessiner animaux et algues rencontrés le long de cette ligne.
  • Chercher à comprendre pourquoi certaines espèces sont placées plus bas sur l’estran que d’autres.

4 - La flaque.

  • Rester quelques minutes silencieux et immobile autour d’une flaque, et noter tout ce que l’on voit et tout ce qui s’y passe.
  • Puis laisser tomber dans la flaque un petit morceau de chair de crabe ou de coquillage ; observer.
  • Passer une main dans les algues : qui s’enfuit?

5 - Dans la laisse de mer.

  • Relever tout ce qui se mélange aux algues déposées par la dernière marée montante : ce qui est vivant, ce qui est cadavre, ce qui est pollution...
  • Collecter tout ce qui n’est plus périssable et en faire une sculpture après avoir abondamment rincé à l’eau douce et séché.
  • Rechercher la provenance des différents éléments de cet assemblage.

6 - Avec le sable humide.

  • Faire une sculpture de sable pas trop bas sur l’estran, afin que la mer ne détruise pas tout en remontant.
  • Faire un dessin de la sculpture.
  • Revenir après le passage de l’eau, faire un dessin de la forme obtenue.
  • Contempler d’abord cette nouvelle sculpture, laisser aller son imagination, puis remodeler le sable à partir de cette nouvelle forme sans la détruire complètement.
  • Faire un dessin de cette troisième sculpture.
  • Rassembler les 3 dessins, y mettre des couleurs et inventer une histoire à partir de l’évolution des 3 formes.

7 - De nuit.

  • Aller s’asseoir sur la plage un soir après la tombée de la nuit et écouter les bruits de la mer.
  • Ecrire ce que l’on a entendu, Atelier d’écriture.

Liens vers d'autres fiches d'activité