Le mandala

Fiche d'activité mise en ligne le jeu 08 avr. 2010, par Equipe Ecole et Nature
Dernière modification le ven 30 juill. 2010.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter

Thème

Nature / Patrimoine naturel

Participants

Tout public

Nombre de participants

Activité en petits groupes

Durée de l'activité

1H30

Lieu

Extérieur
(forêt, chemin, plage, prairie...)

Auteur : Hervé Brugnot

Créer un grand cercle au sol avec des éléments naturels.

Typologie de l'activité

Approche pédagogique

Artistique

Objectifs

  • Permettre à chacun de s’exprimer dans et avec la nature à l’aide des objets et matières trouvées sur place.
  • Découvrir la diversité des formes, couleurs, textures etc.…
  • Rassembler les travaux individuels en une fresque commune pour donner une unité au groupe.
  • Accepter de créer quelque chose d’éphémère.
Infos pratiques

Matériel

  • Le matériel est collecté sur site.

 

Déroulement

* Etape 1 : Histoire introductive « Savez vous ce qu’est un Mandala. C’est un grand cercle coloré représentant l’univers avec ces différents mondes, il comporte les quatre directions, symbolisées par différentes couleurs. Y sont représenter les divinités des paradis et des enfers. Le mandala est souvent peint sur une toile que l’on appelle un tanka il est ensuite exposé dans les temples. Au Tibet le Mandala est quelque fois réalisé avec du sable très fi n et coloré, les moines mettent plusieurs mois pour le réaliser ; ils font tout d’abord un dessin au sol, puis ils déposent les grains petit à petit très délicatement dessus. Il ne sera visible que quelques jours, le temps d’une cérémonie, ensuite, il disparaîtra d’un coup de bras et le sable sera dispersé au vent ou dans la rivière. Nous allons donc ensemble réaliser un Mandala naturel… » * Etape 2 : Choix du site Sur place, chaque participant choisit un objet naturel joli, sympathique ou curieux. En prenant son temps, chercher un « coin » de nature qui plaît plus particulièrement, et déposer son objet qui sera le centre de l’œuvre. Chacun prend soin de nettoyer le lieu pour qu’il soit le plus homogène possible. Puis chercher des objets intéressants pour leur forme ou leur couleur ou leur toucher. * Etape 3 : Création Placer ces éléments autour de son objet central pour les faire rayonner afin de former un genre de soleil ou de « tarte » On peut aussi utiliser différentes matières : terre, bois pourri, herbes, sable etc.… Puis chaque enfant relie son « mandala » à celui de son voisin le plus proche avec des objets de son choix (branches, feuilles, cailloux…). Ainsi nous obtenons des créations individuelles qui se retrouvent reliées ensembles pour former une œuvre collective. * Etape 4 : Echanges La visite des « mandalas » commence, avec ou sans commentaires des créateurs, on peut raconter comment est constitué son « monde ». Les créations sont éphémères, le vent, les animaux, des visiteurs vont peut être les transformer. Il peut être intéressant de retourner voir comment évolue chaque « mandala » et de se demander qui est à l’origine de la transformation.

Conseils :

  • Eviter un jour de grand vent.
  • Pour les plus jeunes, on peut tracer au sol (craie, ou gratter avec un bâton) le cercle ainsi que quelques rayons

Variante et prolongement

* Proposer au groupe de faire un mandala thématique, exemple : Le cycle de la matière, la chaîne alimentaire… Dans ce cas, l’activité peut être utile, soit en début de séance pour faire émerger les représentations, soit à la fi n pour évaluer les objectifs. * Faire un Mandala collectif ou chaque enfant à tour de rôle propose un élément naturel à intégrer. Partir du centre pour former des cercles concentriques.