Créer une mare pédagogique

Fiche d'activité mise en ligne le jeu 08 avr. 2010, par Equipe Ecole et Nature
Dernière modification le ven 30 juill. 2010.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter

Thèmes

Biodiversité
Eau
Faune
Flore

Participants

Tout public
Cycle 3 (CE2-CM1-CM2)

Nombre de participants

Activité en grand groupe

Durée de l'activité

23H59

Lieu

Extérieur

Auteur : Réseau Ecole et Nature - Collectif

Les zones humides sont les espaces naturels les plus menacés ; Pourquoi ne pas recréer un milieu en voie de raréfaction pour lutter contre cette baisse de la biodiversité? Et quels merveilleux sujets d’étonnement et d’étude pour les enfants !

Typologie de l'activité

Approche pédagogique

Pragmatique

Objectifs

•  Comprendre comment un milieu naturel évolue.

•  Découvrir la répartition naturelle des espèces et la colonisation d’un milieu.

•  Apprendre à organiser un travail et trouver sa place dans un groupe.

•  Créer et s’approprier un milieu.

Infos pratiques

Matériel

•    Des pelles, des pioches, des brouettes.(Prévoir une pelle mécanique si la mare est de grande dimension et finir à la main).

•    Une bâche plastique (sauf si le sol est composé de terre argileuse.).

Déroulement

• Choisir le terrain et demander l’autorisation du propriétaire (particulier, municipalité...). • Faire un plan et une coupe du projet de la mare : prévoir des pentes douces sur au moins 3 côtés pour permettre le développement d’un maximum de plantes. La profondeur devra atteindre au moins un mètre pour éviter l’assèchement en été. Prévoir une île qui servira de refuge à la faune. La mare doit être imperméable ; la meilleure solution étant de la creuser directement dans une terre argileuse, sinon utiliser une bâche plastique qui tapissera le fond et prévoir 20 cm de terre pour la recouvrir afin de permettre aux végétaux de s’implanter. Pour remplir la mare, prévoir une canalisation des eaux de pluie depuis les gouttières et un trop-plein. Si ce n’est pas possible, utiliser le service d’eau des villes et laisser reposer environ dix jours pour éliminer le chlore. • L’installation de la faune et de la flore peut se faire naturellement : colonisations successives des différentes plantes puis des animaux mais sur une longue durée. Pour les plus pressés, des prélèvements peuvent être effectués dans d’autres mares ou eaux dormantes des environs, en veillant à ne pas trop perturber le milieu, et en répartissant les prélèvements sur plusieurs points. Noter l’implantation de chaque espèce dans le milieu naturel et l’installer dans des conditions similaires dans la mare artificielle. Il est préférable de clôturer. Pour des raisons de sécurité, des services techniques de la municipalité peuvent vous aider.

Compléments : • Inaugurer en grandes pompes, en invitant les élus, les habitants du quartier, les décideurs, les acteurs locaux. • Entretenir régulièrement. • Penser à transmettre les consignes d’entretien et de suivi après le départ du groupe.