Indices de présence

Fiche d'activité mise en ligne le jeu 08 avr. 2010, par Equipe Ecole et Nature
Dernière modification le ven 30 juill. 2010.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter

Thèmes

Biodiversité
Eau
Faune

Participants

Tout public
Cycle 3 (CE2-CM1-CM2)

Nombre de participants

Activité en petits groupes

Durée de l'activité

1H30

Lieu

Extérieur

Auteur : Réseau Ecole et Nature - Collectif

La vie animale est bien souvent discrète. Avec un peu d’attention, pourtant, il est possible de découvrir les indices que laissent les animaux sur leurs passages.

Typologie de l'activité

Approche pédagogique

Scientifique

Objectifs

• Observer la vie des berges au travers des indices de présences. • Décrire les indices, les identifier. • Déduire les conditions habitudes de vie des animaux rencontrés.

Infos pratiques

Matériel

• Papier, crayon, support rigide. • Magnétophone pour enregistrer les chants d’oiseaux.

Déroulement

1- Ecouter Repérer une berge où la végétation est suffisamment dense. Amener les enfants à écouter les bruits autour d’eux en leur proposant de lever un doigt chaque fois qu’ils perçoivent un bruit. Les classifier et tenter de déterminer leur origine. Il est alors possible de traduire chaque bruit par des onomatopées ou des signes (long/court, aigu/grave...). Lorsque les enfants sont capables de différencier les chants d’oiseaux sur le terrain, le magnétophone peut permettre d’identifier les espèces présentes sur le site. Toutefois il est conseillé de repérer au préalable les oiseaux susceptibles d’y être rencontrés afin de faciliter les recherches. 2 - Voir Prévoir un cheminement au bord de l’eau, où les différents indices visuels pourront être repérés. Reconnaître les empreintes, les excréments, les plumes, les reliefs alimentaires, les entrées de galeries, les monticules. Inviter les enfants à observer attentivement afin de récolter un maximum d’indices. Orienter leurs observations en proposant d’être attentifs aux couleurs, aux formes, à ce qui se passe au sol ou sur les arbres... Inviter à la description (dessin et texte) pour chaque rencontre. 3 - Sentir Il est difficile de repérer un animal à l’odeur, bien que certains animaux laissent de très fortes traces odorantes. Il est cependant possible de déterminer avec certitude le castor grace à l’odeur de musc, la loutre grâce à celle des poissons.

Compléments : • Après une bonne observation, approfondir à l’aide d’un guide de détermination des traces d’animaux. Un moulage d’empreintes peut être nécessaire. Pour certaines espèces caractéristiques, la cartographie des différents indices de présences (empreintes, reliefs de repas, etc..) peut donner une idée du territoire.

Liens vers d'autres fiches d'activité