Eau et plantes

Fiche d'activité mise en ligne le ven 02 avr. 2010, par Equipe Ecole et Nature
Dernière modification le ven 30 juill. 2010.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter

Thèmes

Biodiversité
Eau
Faune

Participants

Tout public
Cycle 3 (CE2-CM1-CM2)

Nombre de participants

Activité en petits groupes

Encadrement

exemple : nombre d'accompagnateurs

Durée de l'activité

0H45

Lieu

Intérieur

Auteur : Réseau Ecole et Nature - Collectif

Tout au long de son développement, la plante a elle aussi besoin d’eau.

Typologie de l'activité

Approche pédagogique

Scientifique

Objectifs

• Mettre en évidence les besoins en eau des plantes • Mettre en évidence les échanges d’eau • Aborder le phénomène d’évapotranspiration

Infos pratiques

Matériel

• Un pèse-lettre. • Des feuilles (d’arbres et de plantes) fraîches. • Des graines de plantes à croissance rapide (haricot, lentille...). • Plusieurs récipients (pots de yaourt). • Du coton. • Une plante verte en pot. • Du plastique transparent.

Déroulement

1- Ramasser des feuilles fraîches, les peser. Les faire sécher quelques jours et les peser à nouveau. Comparer. 2- Mettre les graines en culture, - sans eau, - avec du coton toujours humide, - recouvertes d’eau, Observer sur plusieurs jours et comparer. 3- Placer un plastique transparent autour d’une plante verte et observer ce qui se passe après plusieurs heures. 4- Choisir trois plantules d’une même espèce et placer séparément dans l’eau : la racine, la tige, la feuille. Observer lequel des trois dispositifs semble le plus efficace pour absorber l’eau et subvenir aux besoins de la plante. 5- Diluer un peu d’encre ou de bleu de méthylène dans un vase, y déposer une plante ou une fleur. Observer la circulation de la sève colorée.

Compléments : • Observer les stomates, organes d’évapotranspiration (ligne blanche sur la face inférieure des aiguilles de sapin). • Réfléchir à l’adaptation des plantes du bord de mer, des milieux secs.