Campagne de création de Refuges à papillons dans le Massif armoricain

Témoignage mis en ligne le ven 12 juin 2009,
Dernière modification le Mer 04 nov. 2009.
Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDFPartager sur Twitter

Taxonomie

Thèmes

Biodiversité

Public / Niveau

Tout public

Mots clés

jardin
papillon
Refuge
Massif Armoricain

Localisation

France

Fréquence

Quotidienne

Description

Pour agir concrètement en faveur des papillons de nos jardins, le Groupe d’étude des invertébrés armoricains (GRETIA) invite tout propriétaire de jardin situé dans le Massif armoricain (Basse-Normandie, Bretagne Pays de la Loire) à créer chez lui un refuge à papillons. Le refuge à papillon se définit comme un espace de nature géré de manière favorable aux papillons, où ceux-ci peuvent se reproduire et se nourrir. Une "charte pour la préservation des papillons" détaille les mesures  prendre pour favoriser la vie des papillons au jardin.

L'opération jusqu'ici menée consiste essentiellement en la sensibilisation des citoyen par l'intermédiaire de sorties, animations, conférences, stands, réalisés dans le cadre de manifestations diverses (festivals, etc)... Différents outils ont été créés pour informer le grand public : guide pratique pour la crétaion d'un refuge à papillons, posters, afiches, diaporamas...

Le GRETIA souhaite en 2010 relayer cette opération à l'échelle locale (département) afin de démultiplier les actions de sensibilisation et augmenter ainsi le nombre de refuges à papillons créés. Des contacts et échanges, notamment avec des strcutures d'éducation à l'environnement (type URCPIE, GRAINE) sont en cours.

 

Objectifs

  • Sensibiliser, aux travers des papillons, à la vie sauvage du jardin.
  • Contribuer à la conservation des papillons communs des jardins.

Résultats

  • Au 15 septembre 2008, 146 refuges pour 318 hectares (sans compter les refuges des Côtes d'Armor, opération animée par Vivarmor Nature)
  • Au 1er novembre, 197 refuges, 367 hectares.

Difficultés, solutions & conseils

Le manque de moyens humains et financiers a orienté le GRETIA vers de nouveaux objectifs en 2010 : associer directement des structures d'éducation à l'environnement afin qu'elles puissent relayer l'opération à une échelle locale.

Informations complémentaires

Partenariat

Contact